Monday, June 5, 2017

Les chiens de Saint-Pierre-et-Miquelon se mettent à l'anglais - #France #Canada


Il y a aujourd'hui trop de chiens à Saint-Pierre-et-Miquelon. L'archipel français a donc décidé d'envoyer certains d'entre eux sur l'île canadienne voisine de Terre-Neuve. Mais avant cela, les animaux doivent apprendre... quelques mots d'anglais !
De notre correspondant au Canada. Tout commence aux confins des territoires oubliés de la République, à Saint-Pierre-et-Miquelon. Le Canada est là, tout proche, avec l'île de Terre-Neuve et sa bourgade de Fortune, située à moins de deux heures de bateau. Fortune ! Avec un tel nom, comment, lorsqu'on est français, ne pas rêver à l'eldorado nord-américain ? À ceci près que Terre-Neuve est un territoire anglophone et parler anglais y est quasiment un prérequis pour pouvoir s'y installer.
Passer du « Ici » au « Come »
Qu'à cela ne tienne, ils sont plusieurs dizaines de Saint-Pierrais, comme Jeep, à suivre des cours d'immersion anglaise dans le Canada voisin. « Dernière balade Saint-Pierraise pour Jeep avant son grand départ pour Terre-Neuve et pour, nous l'espérons, une longue vie heureuse dans un foyer aimant », annonçait, le 23 mai dernier, le site internet de l'association d'aide aux animaux de Saint-Pierre-et-Miquelon. Un foyer ?
Oui, car Jeep est un petit chien. À l'instar de ses compatriotes à quatre pattes, il fait partie d'une espèce animale en surpopulation dans l'archipel. La seule solution est d'émigrer. Pris en charge par la SPCA, l'équivalent canadien de la SPA, nos amis les bêtes se mettent à y apprendre des mots d'anglais simples pour pouvoir ensuite être adoptés par des Canadiens. Hors Québec, le Canada est bien loin d'être bilingue ! « Nos employés se servent de gestes de la main. Par exemple, " Come " se traduit par " Ici " en français.
Par des gestes de la main, ils apprennent (aux chiens) à passer du " Ici " au " Come " », a confié à Radio-Canada, Nancy Avery, la directrice des communications de la SPCA de la municipalité de Clarenville, à Terre-Neuve. C'est ainsi que nos compagnons à quatre pattes deviennent bilingues et que les portes de l'eldorado canadien sont ouvertes à des chiens vraiment pas si bêtes.

http://nangalama.blogspot.com/2017/06/les-chiens-de-saint-pierre-et-miquelon.html

© Le Télégramme

Saint-Pierre-et-Miquelon. Les chiens se mettent à l'anglais

De notre correspondant au Canada. Tout commence aux confins des territoires oubliés de la République, à Saint-Pierre-et-Miquelon. Le Canada est là, tout proche, avec l'île de Terre-Neuve et sa bourgade de Fortune, située à moins de deux heures de bateau. Fortune ! Avec un tel nom, comment, lorsqu'on est français, ne pas rêver à l'eldorado nord-américain ?

No comments:

Post a Comment